About BOOK MACHINE (Paris) - The Installation - La Bibliothèque Imaginaire -
BOOK MACHINE PRESS - Events - Filmed Books - Artist's Typefaces - Exhibited Books

Contact us here.

BOOK MACHINE (Paris)
POST SCRIPT by Mika Tajima

SEE IMAGES HERE

This commissioned project by Centre Pompidou and onestar press is a continuation of two strains of interrogation in my work—production as performance, and how the built environment shapes human activity in the age of immaterial production.

The BOOK MACHINE (Paris) project deals with production after writing — post script. These are the immaterial activities that follow the labor of writing: design, communication, discourse, and knowledge production. What is materialized from these labors is a book presented in a physical structure all shaping the encounter with the contents of the publication.

In this project, we will materialize book production itself. Now as the publishing industry becomes increasingly decentralized – desktop publishing is literally a network of computer desktops linking writer, editor, publisher, designer and printing house together, we face yet a new radical shift in access to production: on-demand book printing machines such as Espresso Book Machine produce bespoke high-quality bounded books. Similar to now-accessible 3-D printers, the finished product (the sum of multiple immaterial labors) becomes material like a cup of coffee made by Gutenberg.

BOOK MACHINE (Paris) approaches the museum as a factory foundry with its production floor forging physical and immaterial human activity. The museum here is being used as a print bed, photocopier, and computer desktop—a giant machine with its mechanics exposed. In the vein of my recent investigations of industrial factories such as automotive plants and textile mills (jacquard loom as proto-computer) undergoing production transformations, I now look to the museum as factory, a place where images, subjectivities and ideas are formed, displayed, and consumed. Human activity is shaped like a serif at a type foundry.

Sculpting and shaping space is similar to the design of a letter type—building a typeface to move the eye easily across the page. For Centre Pompidou, I have created an alphabet built from simple geometric shapes, broken down to abstraction, to essential elements. Typeset letters shape the environment and human activity. Here the type reflects language of our time: abstraction.

Post Script also refers to PostScript programming language that revolutionized computer printing in the 1980s. It provided the common computer language for sharing the way things look on any computer – one step closer to a global desktop. PostScript enabled vectored, scalable text and graphics, instead of pixelation. The technology presented an aesthetic that is commensurate with the space of digital production: smooth, flexible, and infinitely scalable. Type was no longer a physical metal nor an image but rather a series of descriptions/procedures. All that is solid melts into the air.

M.T.

BOOK MACHINE (Paris)
POST SCRIPT par Mika Tajima


PHOTOS

Ce projet commandité par le Centre Pompidou et onestar press s'inscrit dans la continuité de deux types de questionnements propres à mon travail. L'un concerne la production en tant que performance, l'autre, la façon dont l'environnement construit et informe l'activité humaine à l'âge de la production immatérielle.

Le projet BOOK MACHINE (Paris) traite de la production après l'écriture - post script. Il s'agit des activités immatérielles qui suivent le travail d'écriture : graphisme, communication, discours, et production du savoir. Ces différentes formes de travail se matérialisent par un ensemble de livres présenté dans une scénographie conçue à cet effet.

Aujourd'hui que l'industrie de l'édition devient de plus en plus décentralisée - l'édition numérique, est littéralement composée d'un réseau d'écrans reliant l'auteur, l'éditeur, le graphiste et l'imprimeur. Ce changement est radical et conduit a accéder à la production de façon différente : les impressions de livres à la demande comme celles que propose
Espresso Book Machine fournissent sur mesure des livres reliés de haute qualité. Comparable aux imprimantes 3-D aujourd'hui accessibles, le produit fini (la somme de ces nombreuses activités immatérielles) devient un objet, comme si Gutenberg avait inventé la machine à café !

BOOK MACHINE (Paris), c'est la transformation du musée en une fonderie avec son étage de production où se forge l'activité physique et l'activité immatérielle. L'espace de production est transformé en un tapis d'impression est ici à un tapis d'impression, une photocopieuse et un écran d'ordinateur : une machine géante dont tous les mécanismes sont visibles.

Dans la veine de mes recherches récentes sur différentes fabriques, comme l'usine automobile ou les métiers à tisser (le métier-jacquard comme proto-ordinateur) qui modifient les conditions de production, je regarde désormais le musée comme une usine, un lieu où se forment, sont exposées et consommées les images et les différentes subjectivités. L'activité humaine n'est-elle pas façonnée comme une fonte typographique ?

Sculpter l'espace est, à mon sens, comparable au dessin d'une police de caractères - construire un modèle d'écriture pour que l'oeil glisse facilement sur la page. Pour le
Centre Pompidou, j'ai créé un alphabet à partir de formes géométriques élémentaires,
simplifiées jusqu'à l'abstraction. Les polices d'écriture dessinent notre environnement et donnent leurs formes à l'activité humaine. Ici, la police réfléchit le langage de notre temps : l'abstraction.

Post Script se réfère également au langage de programmation PostScript qui a révolutionné l'impression informatique dans les années 1980. Celui-ci a fourni le type de visualisation commun à tous les ordinateurs - un pas de plus en direction de l'écran global. PostScript a permis d'obtenir des textes et des graphiques pouvant être calibrés et développés à la place de la pixellisation. La technologie a présenté une esthétique adaptée à l'espace de la production numérique: lisse, flexible et extensible. Le caractère n'était plus un objet en métal ou une image mais une série de descriptions/procédures. Tout ce qui est solide se dissout désormais dans l'air.

M.T.

Voir les plans de production du projet de Mika Tajima. Conception: Julie Boidin, architecte - Centre Pompidou.